L’intersexophobie sur Internet

Le 6 février est à la fois la Journée internationale contre les mutilations génitales et la Journée mondiale pour un internet plus sûr.

A cette occasion, le Collectif Intersexes et Allié.e.s – OII France vous présente une sélection de publications et de commentaires apparus sur les réseaux sociaux au sujet de l’intersexuation, pour attirer l’attention sur les violences psychiques subies par les personnes intersexes sur internet.

Nous avons pu définir six formes de violences :

– le déni complet de notre existence

– la relativisation des chiffres et le fait de nous extraire de tout raisonnement sur la sexuation humaine

– les expert.e.s auto-proclamé.e.s qui véhiculent des définitions fantaisistes, exotisantes et nuisibles

– la défense bec et ongles des pratiques médicales mutilantes – la caractérisation des variations, et des personnes, intersexes comme des anomalies à éliminer – enfin, le fétichisme.

Nous alertons sur les conséquences graves de ces diverses déclinaisons de l’intersexophobie, qu’elles apparaissent sur internet ou dans les services des hôpitaux publics.

#stopmutilationsintersexes #ceserasonchoix #intersexes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *